MODE DE FINANCEMENT

Augmentation de capital

 
RECOMMANDATIONS
 

Pour ceux qui ont des besoins de financements importants liés par exemple à leur croissance et qui souhaitent bénéficier de ressources stables et pérennes dans le temps.
Pour ceux qui souhaitent renforcer la structure financière de leur entreprise et bénéficier d'une effet de levier important (augmentation de la capacité d'endettement de l'entreprise).

 
 

Les ressources financières dégagées suite à l'augmentation de capital peuvent être utilisées pour financer n'importe quel investissement. Néanmoins il est préconisé de privilégier le financement des dépenses immatérielles. Exemple : financement du besoin en fonds de roulement, lancement commercial d'un nouveau produit...

 
POUR QUI ?
 

Toute société de droit privé peut réaliser une augmentation de capital par émission de nouvelles actions : SA, SAS, SARL.

 
QUOI ?
 

Une augmentation de capital d'une entreprise, consiste à faire croître le capital social de celle-ci, en créant de nouvelles actions achetées par des actionnaires, anciens ou nouveaux. L'entreprise bénéficie à travers de cette augmentation de capital d'un accroissement de trésorerie et donc de nouvelles ressources financières stables pour se développer.
Chaque actionnaire étant propriétaire d'une part de l'entreprise, l'augmentation de capital entraîne mécaniquement une dilution de ses droits aux bénéfices et aux décisions. Le moyen pour éviter cette dilution est, lorsque cela est possible, de souscrire à l'augmentation de capital.

 
 
  • Toute modification (réduction ou augmentation) du capital social d'une entreprise est soumise à des conditions réglementaires très strictes. Elle doit être soumise à l'approbation formelle des porteurs du capital (actionnaires, associés…) ; en France cela se fait au cours d'une assemblée générale extraordinaire à laquelle tous les porteurs de part ont le droit d'assister et de voter proportionnellement à leurs nombres d'actions. Une modification de capital social est également soumise à des conditions de délais et d'information des parties prenantes.
  • Lors de la réalisation de l'augmentation de capital, il est nécessaire d'indiquer les modalités de calcul du prix d'émission, que celui-ci soit fixé par avance ou qu'il soit la résultante des demandes enregistrées dans le carnet d'ordre. Le prix d'émission est égal au montant nominal de l'action, augmenté d'une prime d'émission, qui représente théoriquement la différence de valeur entre le capital social initial et la valeur actuelle de l'entreprise.
 
AVANTAGES
 
  • L'augmentation de capital génère des ressources financières stables pour l'entreprise. Ces ressources peuvent être utilisées comme bon lui semble et n'ont pas à être remboursées dans le temps.
  • Une augmentation de capital renforce la structure financière de l'entreprise, ce qui lui permet de mieux affronter les périodes de crises. En termes d'affichage financier, l'entreprise parait plus résistante et améliore son niveau de confiance auprès des tiers avec qui elle pourrait être amenée à travailler.
  • Augmenter son capital permet également de bénéficier d'un effet de levier. C'est à dire que l'entreprise va accroitre sa capacité d'endettement. On estime souvent que pour 1€ de capital la société peut lever entre 0,5 et 1€ de dette.
 
INCONVENIENTS
 
  • Réaliser une augmentation de capital est un processus long et administrativement compliqué. Une augmentation de capital est difficile à réaliser en période de crise et doit donc s'anticiper.
  • De plus, si les actionnaires historiques n'ont pas la capacité à souscrire à cette augmentation de capital il faudra trouver de nouveaux investisseurs privés ce qui est tout aussi compliqué.
  • Enfin l'augmentation de capital génère une dilution des actionnaires historiques et un risque de perte de contrôle de l'entreprise.
 
 
 
 
 
DEMANDER UNE DÉMO