MODE DE FINANCEMENT


Dette mezzanine

 

RECOMMANDATIONS

 

Pour ceux qui ont des besoins de financements très importants (plusieurs millions) et qui doivent, soit financer une croissance externe (rachat d'une entreprise) soit financer leur hyper croissance.

 
 

Le recours à la dette mezzanine sert principalement dans des rachats d'entreprises avec montage LBO (Leverage Buy Out). C'est à dire dans des montages où une société Holding va fortement s'endetter pour racheter une autre société.

 

POUR QUI ?

 

Le financement par dette mezzanine est accessible à toutes les entreprises privées.

 

QUOI ?

 

La dette mezzanine est un emprunt obligataire remboursé à échéance (remboursement In Fine). D'un durée comprise entre 8 et 10 ans. Le terme mezzanine provient de l'italien "mezzo" qui signifie au milieu. La dette mezzanine est donc un outil de financement intermédiaire qui se place entre l'investissement en capital et la dette classique. Des personnes physiques ou des sociétés d'investissements vont prêter de l'argent à l'entreprise pour compléter son financement. C'est donc un outil de financement complémentaire au crédit bancaire et à la levée de fonds en capital. Elle est souvent assortie de bon de souscription d'actions (BSA) qui permet au prêteur d'augmenter le rendement de son investissement en acquérant des parts de la société à la fin de l'opération.

Egalement surnommée « dette junior », la dette mezzanine est une dette subordonnée au remboursement d’une dette bancaire classique dite « dette senior ». En d’autres termes, son remboursement ne peut s’opérer tant que la dette senior ne sera pas intégralement acquittée. Elle est par conséquent plus risquée et donc mieux rémunérée que la dette bancaire classique.

Cette dette permet d'optimiser un montage financier en augmentant l'effet de levier c'est à dire la capacité d'emprunt bancaire de l'entreprise.

À noter que les détenteurs de dette mezzanine sont appelés les « mezzaneurs ».

 
 
  • Durée 8 à 10 ans.
  • Montant : souvent supérieure à 2 millions d'euros mais peut parfois être utilisée pour des opérations plus réduites.
  • Il est nécessaire d'avoir au moins 3 bilans clôturés.
 

AVANTAGES

 
  • Cette dette permet d'augmenter l'effet de levier d'une entreprise (capacité d'emprunt).
  • Comme le remboursement est In Fine, elle laisse du temps à l'entreprise pour grandir et se développer avant de rembourser.
  • Dette hybride, elle est moins contraignante qu'une augmentation de capital, les mezzaneurs n'ayant pas de pouvoir sur la gestion de la société.
  • Cette dette étant considérée comme des quasi-fonds propres, elle vient renforcer la stabilité financière d'une entreprise.
 

INCONVENIENTS

 
  • Cet endettement est globalement beaucoup plus coûteux qu'un prêt bancaire classique. Les intérêts sont d'une part très élevés et d'autres part les investisseurs ont souvent la capacité de rentrer au capital de la société à la fin de l'opération via un bon de souscription d'actions.
  • Ces outils sont souvent assez complexes à mettre en place juridiquement.
 
 
 
 
 
DEMANDER UNE DÉMO